Les mobilisations du 8 mars ont commencé

DSCN5309

Cette année, le 8 mars, Journée Internationale des Femmes, tombait juste après le Carnaval – une période, au Brésil, durant laquelle tout s’arrête ou, au moins, ralentit fortement. Les mobilisations des mouvements sociaux et syndicats ont donc commencé un peu plus tard que d’habitude. Dans l’Etat de Sergipe, c’est hier (le 11 mars) qu’ont commencé les festivités, avec une mobilisation regroupant plusieurs mouvements sociaux et syndicats: Mouvement des Travailleurs ruraux Sans Terre (MST), Mouvement organisé des travailleurs urbains (MOTU, regroupant des milliers de travailleurs sans-toit), Marche Mondiale des Femmes, Levante Popular da Juventude (mouvement de la jeunesse étudiante et des périphéries), syndicats ont défilé dans les rues du centre de la capitale Aracaju, puis ont pénétré dans l’Assemblée législative de l’Etat de Sergipe, pendant une assemblée plénière. Les 500 femmes sont restées un moment dans l’enceinte, mettant un peu de couleur populaire dans cette antre de politicards grassement payés et souvent corrompus, et ont remis leur cahier de revendications, élaboré collectivement, aux députés.

Les trois principales revendication de la journée: la mise sur pied de crèches, la fin des violences subies par les femmes (gigantesques. 2988 dénonciations officielles pour violences faites aux femmes ont été enregistrées par la police pour la seule année 2013 – et on sait que l’immense majorité n’ose pas faire ce pas) et une plus grande participation des femmes dans les institutions politiques. Cette dernière revendication entre en écho avec le mouvement pour un Plébiscite populaire, lancé par le MST et repris par une large palette de syndicats et mouvements sociaux, exigeant la tenue d’une Assemblée constituante exclusive pour mettre sur pied une réforme politique – qui était une des grandes revendications issues des mobilisations de juin. Nous reviendrons sur cette campagne.

Le gros des manifestantes était composé des femmes du MST et du MOTU – les luttes pour l’habitat dans les villes de Sergipe sont en augmentation ces dernières années, reflet de l’augmentation des loyers et de la spéculation immobilière. De nouvelles mobilisations sont prévues cette semaine…

DSCN5318GEDSC DIGITAL CAMERA

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s