Après les élections… les expulsions

Expulsion et destruction du campement de sans-toit « Novo Amanhecer », Barra dos Coqueiros, Sergipe, le 27 mars 2013
Nous avions visité le campement Novo Amanhecer (Nouveau lever du jour), situé dans la municipalité Barra dos Coqueiros, voisine d’Aracaju, au mois d’août 2012. 172 familles y occupaient le terrain depuis plusieurs mois: salarié-e-s, familles avec enfants en bas âge, jeunes mamans seules avec leur enfant, retraité-e-s, femmes enceintes. Avec une revendication simple: un logement. Au moment de la visite, la campagne pour les élections municipales (octobre 2012) battait son plein. Tout était suspendu, l’air était plein de promesses électorales.
Puis, en janvier de cette année, les nouveaux préfets ont commencé leur législature… et tout s’est précipité. Le 27 mars dernier, les 143 familles étaient expulsées avec violence par la Police Militaire, suivie de bulldozers qui ont détruit les baraquements de fortune, construits avec tellement d’efforts. Les 143 familles ont été déplacées avec leurs possessions dans une salle de sports de la municipalité. Elles restent organisées et continuent leur lutte, appuyées par le MOTU (Mouvement organisé des travailleurs urbains). Dans la région, elles se heurtent à un os: l’explosion des projets immobiliers, attirés par des terrains très bien placés – proche des plus belles plages de la région métropolitaine d’Aracaju.
La situation n’est pas isolée: quelques semaines plus tôt, plus de 200 familles de l’occupation 17 de março étaient expulsées dans la capitale Aracaju – le nouveau préfet, João Alves, est connu pour sa haine du peuple organisé. Comme le souligne le MOTU dans une déclaration publique: « Malheureusement, les préfets continuent à appliquer une ancienne formule: appliquer des politiques publiques dans les espaces limités de ghettos électoraux, dans lesquels la population est réduite à quémander. Quand cette dernière entre en lutte, elle est considérée comme un obstacle au développement des villes. »
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s