NON au sommet des affameurs et des pilleurs!

Faim

Sommet mondial des matières premières

Manifestation, lundi 15 avril, à 17 h30 (place Saint-François, Lausanne)

Du 15 au 17 avril 2013, l’hôtel Beau Rivage Palace à Lausanne accueille la deuxième édition du «Sommet mondial des matières premières» organisé par le Financial Times. Ce Sommet réunit le gratin du secteur des matières premières, les plus grandes sociétés de trading, banques d’investissement et groupes spécialisés dans les matières premières à l’échelle mondiale.

Ce n’est pas un hasard si cet événement se tient en Suisse: 25% du commerce mondial des matières premières transite par la Suisse. Sept des douze entreprises les plus importantes de Suisse sont actives dans ce secteur, tout comme quelque 400 sociétés implantées entre Genève et Lausanne. Les médias font régulièrement écho aux scandales retentissants dans lesquels ces sociétés de négoce sont impliquées: pollution de l’air et des terres dans les zones où elles extraient les matières premières, corruption des élites et des gouvernements locaux, répression et assassinats de syndicalistes qui luttent pour les droits des travailleurs… Des travailleurs dont les conditions de travail sont souvent proches de l’esclavage!

Dans ce contexte, les responsabilités du Conseil fédéral et des gouvernements cantonaux, y compris dans ses composantes «de gauche», sont énormes. Grâce notamment à des taux d’imposition défiant toute concurrence, ils ont contribué au cours des dix dernières années à l’arrivée massive des sociétés de négoce, tout particulièrement dans le paradis fiscal de Zoug et la région du lac Léman, faisant de la Suisse une véritable plaque tournante du commerce des matières premières

Un Collectif s’est constitué pour lutter contre la spéculation sur les matières premières, contre l’accaparement des terres, pour le respect des droits humains et des règles écologiques partout dans le monde, pour une fiscalité en faveur d’un véritable développement des pays pauvres. Ce Collectif contre la spéculation sur les matières premières prépare l’opposition à cette rencontre des businessmen, criminels et pilleurs de la planète.

Lire le tract de la Gauche Anticapitaliste

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s