Cap sur Rio

Dans quelques minutes – ou heures, on est au Brésil… – le bus nous emmènera à Rio. Un voyage de trente heures avec la délégation du MST-Sergipe, direction le Sommet des Peuples. Tristement, sans la famille, car les conditions ne sont pas indiquées pour une enfant. Au programme: dix jours de mobilisation à l´occasion de la rencontre dite « Rio plus 20 », durant laquelle les gouvernements des pays-membres de l´ONU discuteront « développement durable » et « économie verte ». Ce même jour, on apprend: que Dilma Rousseff propose d´étendre à l´échelle mondiale son programme d´assistance (bolsa verde) aux pauvres vivant dans des écosystèmes protégés – qui fera opportunément oublier le démontage en cours du Code de protection de l´environnement (Codigo florestal) au Brésil; que l´Allemagne fait pression pour imposer des programmes de privatisation massifs dans toute l´Europe; que 13 000 enfants travaillent dans l´Etat de Sergipe. Le Vert est la couleur de l´espoir. Pas celle de l´économie capitaliste.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s