La santé chancelante du SUS

 

Les coupes décidées par le gouvernement Dilma risquent de faire mal

En 2012, le budget brésilien subira des coupes de 55 milliards de reais (1 real équivaut à environ 0,53 franc suisse). Le secteur de la santé est le plus touché: il perd 5,4 milliards de reais. Un article de l’hebdomadaire Brasil de Fato (Numéro 470, du 1er au 7 mars 2012, page 7) éclaire les enjeux de ces coupes pour le système brésilien de santé publique (Système unique de santé, SUS). Nous le résumons ci-dessous, car cette évolution frappera plus fortement la population la plus précaire, comme les sans-terre. Lire la suite

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s