Le «massacre de Pinheirinho», les nouveaux millionnaires… et Julius Baer

La croissance de l’économie brésilienne fait saliver les banques – en Suisse aussi. Le 22 janvier dernier, l’expulsion brutale de 6000 habitant-e-s d’une favela de la ville de São José dos Campos (Etat de São Paulo) rappelait l’autre face de ce « développement » conduit par le gouvernement de Dilma Rousseff (PT, parti des travailleurs): la surexploitation de millions de salariés, obligés de survivre dans des habitats précaires sous la menace du capital immobilier et de son bras armé: les troupes de choc de la Police militaire. Lire la suite

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s