Copa 2014: tout le monde n’est pas à la fête

Ouvrier-ère-s construisant le stade Fonte Nova à Salvador (Etat de Bahia)

 

Les préparatifs de la Coupe du Monde 2014 vont à un rythme soutenu. Jérôme Valcke, le Secrétaire général de la Fédération internationale de football (FIFA), était en tournée d’inspection au Brésil au mois de janvier dernier. L’occasion de mettre la pression sur les constructeurs pour qu’ils accélèrent encore le rythme de construction des stades. Pourtant, la pression est déjà maximale sur les ouvrier-ère-s, et les salaires sont très bas. Preuve en est les grèves qui ont éclaté dans les stades de Recife et Salvador. Lire la suite (article paru dans la revue Solidar, février 2012).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s