Dans les entrailles de la Copa 2014

Fin novembre: petit passage à Salvador, capitale de l’Etat de Bahia, grand voisin de Sergipe. Ancienne capitale du Brésil (jusqu’en 1763), Salvador était le plus grand port de l’Atlantique Sud au 18e siècle, plaque-tournante de l’importation d’esclaves africains surexploité-e-s dans les plantations de canne à sucre. Aujourd’hui, cette ville de près de trois millions d’habitant-e-s, parcourue de favelas, sera un des douze sièges des matches de la Copa 2014. Nous y avons réalisé un petit reportage (à paraître en janvier) sur les conditions de travail des ouvriers de la Coupe du Monde 2014. Nous avons pu nous rendre sur le chantier du stade Fonte Nova – protégé des yeux du public par un mur de béton et de barbelés – grâce à un contact avec le syndicat organisant les salarié-e-s du secteur, et réaliser photos et interviews. sur la photo: salarié-e-s de l’équipe de nuit sur le chantier Fonte Nova.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s